Gnous et Zèbre, Kenya

Vacances au Kenya : découvrir 3 des sites naturels les plus connus du pays

De grands espaces idéals pour plonger dans le quotidien des Kényans aux parcs et réserves animaliers propices aux safaris, en passant par des contrées isolées où les ethnies minoritaires vivent, le Kenya est une destination qui propose de nombreuses possibilités. D’ailleurs, il y a plusieurs sites naturels qu’il faut absolument voir sur le territoire kényan. Retrouvez donc dans la suite de cet article quelques-uns d’entre eux.

Partir à l’assaut du mont Kenya au cours d’une escapade au Kenya

Niché au centre du pays, le mont Kenya constitue le plus haut sommet du Kenya, et le 2e du continent africain du haut de ses 5 199 mètres. Ce sommet se compose de trois principales cimes : la pointe Batian, la pointe Nelion et la pointe Lenana. Avec son sommet enneigé, il est parfois difficile de croire qu’il est situé près de l’équateur. L’ascension de ce sommet est sans aucun doute l’une des plus belles randonnées à faire pendant un voyage au Kenya.

De plus, l’exploration de la montagne plonge les amateurs de marche dans un univers préhistorique étant donné que la végétation du mont Kenya comprend principalement des plantes et arbustes endémiques tels que les lobelias et les sèneçons géants. Ce sommet kényan s’adresse autant aux randonneurs qu’aux alpinistes curieux de découvrir une nature intacte. En sus, il existe de multiples sentiers de randonnées qui permettent de parvenir au sommet de la montagne.

 

Parcourir la vallée du Grand Rift au Kenya

En profitant de son emplacement, c’est-à-dire sur une partie de la vallée du Grand Rift, le Kenya abrite plus de la moitié des lacs d’Afrique. Située dans l’ouest du pays, la vallée du Grand Rift est en réalité une profonde crevasse dotée d’une série de failles et de volcans. Cette surprenante gorge s’étend sur plus d’une centaine de kilomètres sur 30 kilomètres de large. Le mélange de lacs, de plaines herbeuses, de marécages, de forêts, sans oublier la faune exceptionnelle en fait un cadre unique.

En raison des phénomènes naturels particuliers qui se déroulent dans cette zone, trois lacs de la Grande Vallée sont reconnus patrimoine mondial de l’UNESCO. À savoir Bogoria, Nakuru et Elmenteita. Cette région du Kenya est l’habitat naturel d’une diversité d’oiseaux, dont 13 espèces sont menacées d’extinction. Les passionnés d’ornithologie y trouveront leur compte. Les explorateurs y croiseront de même d’autres animaux comme les fameux Big 5, les zèbres, les gazelles, les babouins, etc.

 

Assister au spectacle de la grande migration dans la réserve de Massaï Mara

C’est dans le sud-ouest du Kenya que l’on trouve une zone de savane sauvage, appelée réserve du Massaï Mara. Le décor de la réserve est à couper le souffle avec les plaines herbeuses et les collines. En plus, elle est traversée par les rivières Mara et Talek. Cette réserve abrite des lions, des éléphants, des hippopotames, des guépards et des zèbres. En outre, la réserve figure parmi les plus grands écosystèmes préservés de la planète.

Cependant, c’est certainement la grande migration qui fait la réputation du parc. En effet, la réserve est le théâtre de l’une des plus grandes migrations animales au monde. Tous les ans, près d’un million de gnous, d’antilopes et de zèbres se rassemblent pour parcourir les plaines du Massaï Mara. Pendant la saison sèche, la réserve bénéficie d’orages réguliers. C’est ainsi le meilleur moment pour admirer cet impressionnant spectacle de traversée de la rivière Mara.

 

Laisser un commentaire