Bolivie

Bon à savoir pour un séjour réussi en Bolivie

Incroyablement riche en nature sauvage, en vestiges historiques et patrimoine culturel, la Bolivie est une destination de choix pour ceux qui veulent bientôt mettre le cap sur l’Amérique du Sud.

Un voyage en Bolivie est, en effet, un moment idéal pour admirer des paysages immenses, et souvent encore vierges. Les backpackers qui s’y rendent devront donc s’attendre à voir toute une variété de grands espaces d’une région à l’autre. Ils pourront très bien parcourir le célèbre Salar de Uyuni (vastes lagunes situées au sud de Lipez) et en profiter pour prendre des photos de souvenir. Quant aux amateurs de trekking, ils auront la possibilité de sillonner la formidable Cordillère Royale et ses sommets enneigés. Cela va sans dire, les marcheurs devront prévoir de bons équipements pour le trek et mettre, en même temps, des vêtements chauds pour se préserver du froid. En s’adressant à une agence réceptive locale, leurs circuits dans les différents sites naturels boliviens seront également enrichis, car les guides les emmèneront vers les meilleurs sentiers menant à la Cordillère Royale.

La population bolivienne

La contrée bolivienne abonde de merveilles de la nature qui sont toutes idéales pour une excursion de plusieurs journées, mais pas seulement. Cette destination est également propice à un séjour de découvertes culturelles, une autre raison de se rapprocher davantage des gentilés. Effectivement, les globe-trotters devront savoir que la majeure partie des Boliviens sont d’origine indigène, et ces derniers représentent 69 % de la population pour être on ne peut plus précis. Les routards réalisant des circuits en Bolivie croiseront, parmi les habitants, des Quechuas (30 % des Boliviens) ainsi que des Aymaras (25 %). Puis, ils rencontreront sûrement des groupes d’indigènes tels que les Chiquitano, les Guaranis, les Arawaks, les Ignaciano, les Chimané, les Movima, les Trinitario, les Itonama, les Tanaca et d’autres minorités ethniques qui ont chacune leur propre mode de vie. Ce qui est le plus avantageux avec tout cela, c’est que les touristes n’auront pas du mal à se communiquer avec ces résidants, car le pays est multilingue (environ 40 langues, mais toutes avec des influences amérindiennes).

Les moyens de transport

Il faut dire que la Bolivie ne dispose pas beaucoup de moyens de transport, ce qui pourrait poser quelques problèmes pour certains voyageurs. En effet, les touristes de passage dans ce pays devront prendre le bus régulièrement pour atteindre une région écartée de la ville ou une destination spécifique dans un centre-ville bolivien. Avant de prendre ces transports, cependant, il est nécessaire de réserver un billet de bus. Pour un long trajet, il vaut mieux opter pour les véhicules en bon état et payer, alors, plus cher. Cela évitera les risques d’accident surtout si les backpackers comptent sortir des grands axes de la Bolivie. Pour ce qui en est des trains, ils y sont peu nombreux, mais plutôt pratiques si les routards souhaitent aller, par exemple, à Uyuni pour admirer de beaux paysages.

 

Laisser un commentaire